On a testé pour vous....

Publié le par MimiVandeChamp'

Madagascar 3, Bons baisers d'Europe

 

 

 

mada.jpg

 

Un dimanche, alors que le ciel devient menaçant, on décide avec chéri de se faire une petite toile ...l'orage éclate et l'on se réfugie dans le premier cinéma venu.

Et hop une petite séance régressive , je on décide d'aller voir le dernier Madagascar . enfin j'espère que c'est le dernier parce qu'un moment il faut s'avoir s'arrêter.

J'étais toute contente de retrouver Alex & Marty, les personnages les plus attachants selon moi et bof. Assez déçue en fait . Il n'y a plus l'effet de surprise , certes on essaye d'inventer de nouvelles fonctions au xanmaux mais c'est tout juste si l'on sourit ..Chéri s'endort , c'est la preuve qu'il est très fatigué que c'est un peu naze.

 

D'après les critiques , il s'agit du meilleur film de "Mada" , car il y a plus de couleurs, d'animations, de 2D , qu'il y a un bel équilibre avec les nouveaux personnages.

Mouais , en général je suis bon public et là, ça ne m'a pas plu . voici quand même un extrait de la critique , je ne veux pas quand vous influencer... ( enfin si car personne va lire le pavé qui suit ;-)

 

Les animaux facétieux héros de la série de films d’animation produits par nous emmènent après deux opus principalement africains faire le tour de l’Europe. En effet, grâce au prétexte du mal du pays du lion Alex (doublé une fois de plus par Jose Garcia en VF et en VO) et à une porte ouverte à la fin de 2, les héros de la saga vont naviguer entre Monte Carlo, l’Italie, l’Angleterre, etc.

Premier constat et c’est assez rare pour un 3ème volet : il est encore plus excessif que les précédents ! Plus de couleurs, plus de personnages, plus de rythme, plus de gags : ça n’en finit pas de déferler ! Et cette nouvelle montée en puissance est toujours gérée par les mêmes réalisateurs (dont l’un d’eux, , est également doubleur du capitaine pingouin en VO) que les autres : pour avoir visionné les 2 autres films dans la foulée, le saut qualitatif est sensible.

En effet, visuellement la 3D (et c’est assez rare pour être souligné) apporte ici une profondeur absente des autres opus qui n’adoptaient pas cette technique et ce, sans amoindrir de manière dommageable les couleurs du film. Au contraire, cet opus est sans doute encore plus psychédélique que les précédents ! Les réalisateurs jouent parfois de cette technique 3D dans leur mise en scène également avec des gros plans assez proches du spectateur par moment.

De même, le renfort des personnages du cirque est nettement plus pertinent et mieux introduit que les personnages de la réserve africaine du 2 : ici l’ensemble des nouveaux animaux est attachant et très drôle. D’ailleurs la plupart des meilleurs gags est alloué à ceux-ci avec notamment le personnage de l’ourse, muet, mais qui avec King Julian forme un duo comique irrésistible. Par ailleurs, l’humour du film, s’il reste accessible avec plusieurs niveaux de lecture (adulte / enfant), va désormais se frotter à de nouveaux stratagèmes humoristiques : l’absurde avec le tour dont est capable le tigre Vitaly (doublé par de et de en VO), ou justement l’humour sans parole façon Auguste de l’ourse dont je parlais à l’instant. On pourra également noter que l’adage “toute bonne histoire a un bon méchant” se révèle vrai ici : l’agent de police animalière Chantal Dubois se révèle être à proche de la Cruella des 101 Dalmatiens mais également effrayante dans son acharnement et sa mise en valeur, une certaine folie se dégageant du personnage.

Sans aucun doute le meilleur film d’animation de la franchise (une gageure au 3e volet !), il s’agit même en soit d’un excellent long-métrage familial où l’humour fait mouche à chaque coup. Il s’agit également de l’un des rares films d’animation à m’avoir complètement bluffé sur son utilisation de la 3D et je le classerai peut-être même dans mon Top 3 des films d’animation américain hors Disney-Pixar tant la réalisation et les gags sont maîtrisés. Bref, à voir !

 

Qui d'autre a vu ce film? vos avis?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article